Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : la plume de l' ain 01000
  • : Association pour l'apprentissage de l'islam selon le coran, la sunnah et la comprehension des pieux predecesseurs ainsi que la langue arabe. (à bourg en bresse 01000) Pour nous contacter : laplumedelain@yahoo.fr
  • Contact

Profil

  • LA PLUME DE L'AIN
  • blog de l' association la plume de l' ain quelques rappel, et suivi de l' association. Cette association a pour but l' apprentissage de l' islam et de la langue arabe un des principale outil.
  • blog de l' association la plume de l' ain quelques rappel, et suivi de l' association. Cette association a pour but l' apprentissage de l' islam et de la langue arabe un des principale outil.

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

1911546073 small 2

Recherche

    mekkah

La plume de l'ain

    strategie ocean bleu

    masjid-nabawi

Catégories

    maroc-desert-dune-resize

    nature-wallpaper-467926482

11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 21:54

 

Saches, qu’Allah te fasse miséricorde, qu’il est obligatoire à tout musulman et musulmane d’apprendre trois points :

 

15k-7Le premier point , c’est qu’Allah nous a créés

 

et ne nous a pas créés sans but, Il ne nous a pas abandonnés à nous-même. Au contraire, Il nous a envoyé un messager avec un livre.

 

Quiconque lui obéit entre au paradis, et quiconque lui désobéit entre en enfer. La preuve de cela est la parole d’Allahou ta‘âlâ (traduction rapprochée) :

 

(Nous vous avons envoyé un Messager pour être témoin contre vous, de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. 16. Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement.) (Sourate 73 versets 15 et 16)

 

15k-7Le deuxième point, la chose la plus importante venue avec ce messager est qu’on ne peut associer aucune chose à Allah dans Son adoration

 

la preuve de cela est Sa parole ta‘âlâ (traduction rapprochée) :

 

(Et les mosquées sont pour Allah, alors n’invoquez personne avec Allah)(Sourate 72 verset 18)

 

15k-7Le troisième point, est que quiconque pratique le monothéisme et adore Allah, il ne lui est pas permit de prendre pour ami celui qui s’oppose à Allah et Son messager

 

même si c’est son père, ou son fils, ou son frère ou un membre de sa tribu, et la preuve de cela est la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

(Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leur fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Ceux- là sont le parti d'Allah. Le parti d'Allah est celui de ceux qui réussissent.) (Sourate 58 verset 22)

 

copié de assounnah.com

et de la science legiferee 

Cheikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb

Partager cet article
Repost0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 21:18

 

Ces enseignements reposent sur un des précieux secrets du Tawhid, à savoir que le coeur ne trouvera repos, quiétude et bien être que lorsqu’il aura atteint la compagnie d’Allah.

 

Toute chose autre que Lui, que l’on aime et désire, est aimée et désirée pour des raisons externes.

 

Et seul l’Unique vers qui tout aboutit peut être aimé et désiré pour ce qu’Il est.

 

De plus, il est impossible que les choses aboutissent vers deux finalités, de la même façon qu’il est impossible que les créatures soient l’œuvre de deux créateurs.

 

Quiconque fait aboutir son amour, son désir, sa volonté et son obéissance vers autre qu’Allah verra ce dernier rendre caduques ses œuvres.

 

Il quittera sa compagnie et S’éloignera de lui alors même qu’il en a le plus grand besoin.

 

Et quiconque fait aboutir son amour, son désir, sa crainte et ses demandes à Allah, goûtera aux délices, aux plaisirs, à la joie et au bonheur éternel.

Le serviteur est constamment soumis aux ordres divins et aux événements prédestinés.

 

Pour les ordres divins, il a besoin, et c’est même indispensable, de l’aide d’Allah.

 

Pour les événements prédestinés, il a besoin de la douceur divine.

 

La douceur divine lors des événements prédestinés est proportionnelle à l’observance par le serviteur des ordres d’Allah.

 

S’il obéit aux ordres divins de façon parfaite tant en apparence qu’intérieurement, la douceur d’Allah l’atteindra tant en apparence qu’intérieurement.

 

S’il obéit aux ordres divins en apparence mais sans se préoccuper de leur réalité et de leur essence, la douceur d’Allah l’atteindra en apparence, mais son effet sera bien moindre intérieurement.

A la question : Qu’est-ce que la douceur divine intérieure ?

 

Nous répondons : Il s’agit des sentiments qu’éprouvent le cœur, tels la quiétude, la sérénité, l’absence de contrariété, de troubles et d’affliction, lorsque les événements prédestinés se produisent.

 

Le serviteur fait alors preuve d’humilité envers son Maître.

 

Humble et déférent (note du webmaster : qui fait preuve de respect), il Le contemple avec son cœur.

 

Son âme et ses pensées les plus secrètes éprouvent de la quiétude en Sa compagnie.

 

La contemplation de la douceur divine à son égard le distrait de l’intense douleur qu’il éprouve.

 

Il oublie cette dernière en raison du fait qu’il sait pertinemment qu’Allah choisit ce qu’il y a de mieux pour lui, et du fait qu’il est un serviteur au sens propre du terme, auquel le maître intime des ordres, que cela lui plaise ou non .

 

S’il s’en satisfait, il obtiendra la satisfaction du maître.

 

Et s’il s’en indigne, le maître sera en colère contre lui.

Cette douceur divine intérieure est le fruit de ces sentiments internes. Elle augmente ou diminue en fonction de leur intensité.

(Source extrait du livre Al Fawa’îd d’ibn Qayyim page 411-412)

copié de dawud69sahih.wordpress.com

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm

Partager cet article
Repost0
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 13:11
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 09:10
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 11:59

 

 

  •  Premièrement : Une connaissance de sa signification et de ce qu’elle renferme comme négation et affirmation.

 

  •  Deuxièmement : La certitude qui est une science complète et parfaite de sa signification. C’est le contraire du doute et du soupçon.

 

  •  Troisièmement : La sincérité qui est le contraire de l’association (Chirk).

 

  •  Quatrièmement : La véracité qui est le contraire du mensonge, et ceci empêche toute hypocrisie.

 

  •  Cinquièmement : L’amour de cette parole, de ce qu’elle implique et le plaisir de son évocation.

 

  •  Sixièmement : La soumission à ses droits (c’est à dire ce qu’elle entraîne) qui sont les actes obligatoires accomplis avec sincérité envers Allah et en demandant son agrément.

 

  •  Septièmement : L’acceptation qui est le contraire du rejet.

 

 

Les arguments des conditions de « La Ilaha Illa Allah »

tirés du Livre d’Allah (le Coran)

et de la Sounnah du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)

 

--------------------------------------------------------------------------------

 

1. L’argument de la science

 

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Sache donc en vérité, qu’il n’y a point de divinité à part Allah…" S47 V19

Allah a dit :

Traduction relative et approchée : "... à l’exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause" S43 V86.

 

Celui qui dit « La Ilaha Illa Allah » en « …en pleine connaissance de cause », c’est à dire en étant convaincu avec leur cœur de ce que la langue a prononcé.

 

· Et dans la Sounnah : Le Hadith sûr dans l’authentique d’après ‘Othman (Qu’Allah l’agrée) qui a dit : Le Prophète(Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit :


« Celui qui meurt tout en sachant qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah, il entrera au paradis ».

 

--------------------------------------------------------------------------------


2. L’argument de la certitude

 

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son Messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d’Allah. Ceux-là sont les véridiques" S49 V15

 

Allah a mis comme condition pour que leur foi soit sincère (véridique), le fait qu’ils n’aient aucun doute. Quant à celui qui doute, il fait partie des hypocrites.

 

· Et dans la Sounnah : Le Hadith sûr dans l’authentique, d’après Abou Houreïra (Qu’Allah l’agrée) : Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit :


« J’atteste qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah et que je suis Son Messager. Nul ne rencontrera Allah avec ces deux attestations, en n’ayant aucun doute sans qu’il n’entre au paradis ».

Dans une autre version :

« …Jamais un adorateur ne rencontrera Allah avec ces deux attestations, sans en douter, puis sera ensuite privé du Paradis »

· Et aussi d’après Abou Houreïra dans le long Hadith :

«…Celui qui se trouve derrière ce mur et qui témoigne qu’il n’y a point de divinité à part Allah en ayant la certitude dans le cœur, annonce-lui le paradis.»

 

----------------------------------------------------------------------------


3. l’argument de la sincérité

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "N’est-ce pas à Allah qu’appartient la religion pure…" S39 V3

Le Glorifié a dit :

Traduction relative et approchée : "Il ne leur a été ordonné cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif…" S98 V5

 

· Et dans la Sounnah : Le Hadith sûr dans l’authentique, de Abi Houreïra, du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) :

« Celui qui mérite le plus mon intercession sera celui qui a dit : « Il n’y a pas d’autre divinité en dehors d’Allah », avec une intention pure venant de son cœur ou de son âme »

· Et dans le Sahih, de ‘Otban ibn Malik (Qu’Allah l’agrée), du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui):

« Certes Allah a interdit le Feu à celui qui dit : « La ilaha illa Allah » en ne désirant que la face d’Allah.»

· Et an-Nassaï rapporte dans son recueil Le jour et la nuit, le Hadith de deux hommes parmi les compagnons du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui):


« Personne ne dit : « La ilaha illa Allah, à Lui la royauté et la louange », sincèrement en confirmant cela par sa langue, sans qu’Allah n’entrouvre le ciel pour voir celui qui l’a prononcé, et il est du droit du serviteur, qu’Allah a regardé, qu’Il satisfasse sa demande».

       --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


4. L’argument de la véracité

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Alif Lam Mim (1) Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire : « Nous croyons ! »Sans les éprouver ? (2) certes nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux ; [ainsi] Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent (3)" S29 V1à3

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Parmi les gens, il y a ceux qui disent : « Nous croyons en Allah et au jour dernier ! » Tandis qu’en fait ils n’y croient pas (8) Ils cherchent à tromper Allah et les croyants ; mais ils ne trompent qu’eux même, et ils ne s’en rendent pas compte.(9) Il y a dans leur cœur une maladie et Allah leur ajoute une maladie et ils auront un châtiment douloureux pour avoir menti." S2 V8 à10

 

· Et dans la Sounnah : Le Hadith sûr dans l’authentique : Mou’adh ibn Jabal (Qu’Allah l’agrée) rapporte du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) :


« Il n’y a pas un individu qui témoigne qu’il n ‘y a d’autre divinité qu’Allah et que Mouhammad et Son serviteur et Son envoyé, d’un cœur véridique, sans qu’il ne soit préservé du Feu ».

       ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


5. L’argument de l’amour


Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimants comme on aime Allah or les croyants sont les plus ardents dans l’amour d’Allah…" S2 V165

Et Il a dit :

Traduction relative et approchée : "Ô les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion…Allah va faire venir un peuple qu’IL aime et qui L’aiment, modeste envers les croyants et fiers (et puissant) envers les mécréants, qui luttent dans le sentier d’Allah ne craignant le blâme d’aucun blâmeur." S5 V54

 

· Et dans la Sounnah : Le Hadith sûr dans l’authentique, Anas (Qu’Allah l’Agrée) a dit : Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit :


« Quiconque possède en lui ces trois choses gouttera à la saveur de la foi :
- Qu’Allah et Son Prophète soient plus chers que quiconque ;
- Lorsqu’il aime une personne il ne l’aime que pour Allah ;
- Il détesterait retourner à l’incroyance alors qu’Allah l’en a sauvé, comme il détesterait être jeté dans le Feu ».

 

--------------------------------------------------------------


6. L’argument du rabaissement (soumission)

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours" S39 V54

Et Il a dit :

Traduction relative et approchée : "Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être tout en se conformant à la loi révélée…" S4 V125

Et Il a dit :

Traduction relative et approchée : "Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s’accroche réellement à l’anse la plus solide" S31 V22 C’est à dire La Ilaha illa Allah.

Et Il a dit :

Traduction relative et approchée : "Non !…Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants tant qu’ils ne t’auront pas pris pour juge dans leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nul rancune pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence ]" S4 V65

 

· Et dans la Sounnah : Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit :


« N’est véritable croyant que celui qui met toute sa passion [dans les enseignements] que j’ai apporté » [1]

[1] AVERTISSEMENT : CE HADITH EST FAIBLE (DA’IF)

 

-----------------------------------------------------------------


…et voici la perfection dans la soumission et son summum

7. L’argument de l’acceptation

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Et c’est ainsi que nous n’avons pas envoyé avant toi d’avertisseur en une cité sans que les gens aisés n’aient dit : « Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces » (23)Il dit : « Ne suis-je pas venu à vous avec une meilleure direction que celle sur laquelle, vous avez trouvé vos ancêtres ? » Ils dirent : « Nous ne croyons pas au message avec lequel vous avez été envoyé » (24) Nous Nous vengeâmes d’eux. Regarde ce qu’il est advenu de ceux qui criaient au mensonge" S43 V24-25

 

Le Très Haut a dit :

Traduction relative et approchée : "Quand on leur disait : « Point de divinité à part Allah », ils se gonflaient d’orgueil,(35) et disaient : « Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou ? »" S37 V35-36

 

· Et dans la Sounnah : Le Hadith de abou Houreïra d’après le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) :

« La guidée et la science qu’Allah, l’Exalté, m’a donné pour mission de répandre, sont comparables à la pluie abondante qui arrose le sol. Là où se trouve un terrain fertile, l’eau est absorbée et les plantes, herbes et arbustes y poussent en grand nombre. Ailleurs, il y a des endroits peu perméables qui retiennent les eaux. Allah les fait servir aux hommes à boire, à abreuver les animaux et à cultiver. Enfin il existe une autre catégorie d’endroits où l’eau tombe, ce sont des terrains plats qui ne retiennent pas les eaux et où il ne pousse aucune herbe. De même, il y a trois catégories d’hommes : Ceux qui sont instruits dans la religion d’Allah et à qui profitent des choses pour lesquelles Allah m’a envoyé ; Ceux qui savent et qui enseignent ; et ceux qui ne daignent pas lever la tête et qui n’acceptent point la voie droite qu’Allah m’a envoyée leur apporter.»

Traduction d’un extrait de : El Ma’rifa (La connaissance obligatoire à tout les musulmans et toutes les musulmanes) du Cheikh al Islam Mouhammad ibn ‘Abdil Wahhab ; Rédigée par abou ‘Abder-Rahmane Nabil al Firansy

copié de al.baida.online.fr et de la science légiférée

Cheikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb

Partager cet article
Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 11:53
Partager cet article
Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:04
Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 22:36
1911546073_small_2.jpg
                             
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 01:07
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 09:55

38968871la-ilaha-ila-allah-20decal-jpg

 

 

                            Les arguments des conditions de « La Ilaha Illa Allah »

tirés du Livre d’Allah (le Coran)

et de la Sounnah du Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)

                                     arguments 5 à 7  

 

 

 

  5.     L’argument de l’amour

 
Le Très Haut a dit :  

 

Traduction relative et approchée :  "Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimants comme on aime Allah or les croyants sont les plus ardents dans l’amour d’Allah…"  S2 V165

 

Et Il a dit :  

  

Traduction relative et approchée :  "Ô les croyants ! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion…Allah va faire venir un peuple qu’IL aime et qui L’aiment, modeste envers les croyants et fiers (et puissant) envers les mécréants, qui luttent dans le sentier d’Allah ne craignant le blâme d’aucun blâmeur."  S5 V54  

 

·                 Et dans la Sounnah : Le Hadith sûr dans l’authentique, Anas (Qu’Allah l’Agrée) a dit : Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui)   a dit :   


« Quiconque possède en lui ces trois choses gouttera à la saveur de la foi :   
- Qu’Allah et Son Prophète soient plus chers que quiconque ;  
- Lorsqu’il aime une personne il ne l’aime que pour Allah ;   
- Il détesterait retourner à l’incroyance alors qu’Allah l’en a sauvé, comme il détesterait être jeté dans le Feu ». 
 

 

 

 

6.     L’argument du rabaissement (soumission)

 

 Le Très Haut a dit :

 

Traduction relative et approchée :  "Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui, avant que ne vienne le châtiment et vous ne recevrez alors aucun secours"   S39 V54

 

  Et Il a dit :

 

 Traduction relative et approchée : "Qui est meilleur en religion que celui qui soumet à Allah son être tout en se conformant à la loi révélée…"  S4 V125

 

  Et Il a dit :

 

Traduction relative et approchée :  "Et quiconque soumet son être à Allah, tout en étant bienfaisant, s’accroche réellement à l’anse la plus solide"   S31 V22   C’est à dire La Ilaha illa Allah.

 

  Et Il a dit :

Traduction relative et approchée :  "Non !…Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants tant qu’ils ne t’auront pas pris pour juge dans leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nul rancune pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence ]"    S4 V65 

 

·                 Et dans la Sounnah : Le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit :   


« N’est véritable croyant que celui qui met toute sa passion [dans les enseignements] que j’ai apporté » [1]  

 

[1] AVERTISSEMENT : CE HADITH EST FAIBLE (DA’IF)  

 

…et voici la perfection dans la soumission et son summum

 

7.     L’argument de l’acceptation

Le Très Haut a dit :

 

Traduction relative et approchée :   "Et c’est ainsi que nous n’avons pas envoyé avant toi d’avertisseur en une cité sans que les gens aisés n’aient dit : « Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces » (23)Il dit : « Ne suis-je pas venu à vous avec une meilleure direction que celle sur laquelle, vous avez trouvé vos ancêtres ? » Ils dirent : « Nous ne croyons pas au message avec lequel vous avez été envoyé » (24) Nous Nous vengeâmes d’eux. Regarde ce qu’il est advenu de ceux qui criaient au mensonge"  S43 V24-25  

 

Le Très Haut a dit :

 

Traduction relative et approchée : "Quand on leur disait : « Point de divinité à part Allah », ils se gonflaient d’orgueil,(35) et disaient : « Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou ? »" S37 V35-36 

 

·                Et dans la Sounnah : Le Hadith de abou Houreïra d’après le Prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) :   
 

« La guidée et la science qu’Allah, l’Exalté, m’a donné pour mission de répandre, sont comparables à la pluie abondante qui arrose le sol. Là où se trouve un terrain fertile, l’eau est absorbée et les plantes, herbes et arbustes y poussent en grand nombre. Ailleurs, il y a des endroits peu perméables qui retiennent les eaux. Allah les fait servir aux hommes à boire, à abreuver les animaux et à cultiver. Enfin il existe une autre catégorie d’endroits où l’eau tombe, ce sont des terrains plats qui ne retiennent pas les eaux et où il ne pousse aucune herbe. De même, il y a trois catégories d’hommes : Ceux qui sont instruits dans la religion d’Allah et à qui profitent des choses pour lesquelles Allah m’a envoyé ; Ceux qui savent et qui enseignent ; et ceux qui ne daignent pas lever la tête et qui n’acceptent point la voie droite qu’Allah m’a envoyée leur apporter.»

 

Traduction  d’un extrait de : El Ma’rifa  ( La connaissance obligatoire à tout les musulmans et toutes les musulmanes ) du Cheikh al Islam Mouhammad ibn ‘Abdil Wahhab ; Rédigée par abou ‘Abder-Rahmane Nabil al Firansy

copié de al.baida.online.fr

Cheikh Muhammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0